L’Homme des cavernes

Comment débuter un billet sur une personne que vous admirez ? Un musicien dont vous appréciez la simplicité, la force créatrice, le charisme… hum… difficile.

Je ne me souviens plus du moment précis où Émilie D. m’a présenté le groupe Queens Of The Stone Age (QOTSA), ni de l’effet procuré à la première écoute, mais je me sens depuis comme tatouée. Partageant le même enthousiame pour le rock, Émilie D. et moi échangions idées et références musicales à la pause déjeuner. A l’époque, étudiante en design graphique, je rêvais de créer un jour les pochettes d’albums de groupes de rock… hum… quelle grande utopiste !

C’est ainsi que j’ai découvert le stoner rock (style de rock et de metal se caractérisant par des rythmiques hypnotiques, simples et répétitives, une basse très lourde et un esprit rock inspiré par le psychédélisme des années 1970) et Josh Homme créateur et leadsinger des QOTSA.

Impressionnée d’abord par son physique robuste d’Elvis rouquin (je demeure une faible femme), je me suis très vite régalée avec cette voix crémeuse sur lit de guitares puissantes, un peu comme la chantilly sur l’irish coffee. Je n’ai pas de notion technique du jeu de quelconque instrument, cependant cette manière de gratter m’a immédiatement charmé. La voluptueuse sensation s’est confirmée sur la scène de l’Elysée Montmartre il y a environ 7 ans (déjà!), c’est à la suite de ce mémorable concert que je me suis intéressée au personnage.

L’Homme a d’abord fait partie de KYUSS où l’on reconnait déjà ses complaintes électriques, puis c’est en 1996 que le groupe Queens Of The Stone Age est né au coeur du désert californien. Depuis Josh Homme multiplie les alliances et autres confréries musicales, un âtre où brûlent de vifs talents (Troy Van Leeuwen, Alain Johannes, Jesse Hughes, Mark Lanegan, Dave Grohl et j’en passe…). Eagles of death Metal, Them crooked vultures, sont les side-projects amicaux les plus connus du californien. Mais il y a aussi les Desert sessions, une déclinaison en 10 volumes de tout le savoir faire de l’Homme des cavernes et de ses différentes tribues musicales, expérimentant un tas de combinaisons de voix, d’instruments et d’approches mélodieuses.

10 réflexions sur “L’Homme des cavernes

  1. Ping : Disparuuu tu as dispaaaru «

  2. Ping : C’était bien, c’était chouette ! : Queens of the stone age «

  3. Ping : Jukebox +spécial festivals+ part 1 «

  4. Ping : Un bonhomme, plusieurs facettes «

  5. Ping : Mister Wok n’Woll – Mars 2012 «

  6. Ping : 2013 : les albums que j’attends | Nom de Zeus, fabuleux !

  7. Ping : Le nouvel album des Queens of The Stone Age se dévoile | Nom de Zeus, fabuleux !

  8. Ping : La playlist du dimanche : le désert californien selon Josh Homme | Nom de Zeus, fabuleux !

  9. Ping : Ces petites choses qui font du bien | Nom de Zeus, fabuleux !

  10. Ping : Mini Mansions deviendra grand | Nom de Zeus, fabuleux !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s