London calling

Au début, je voulais intitulé cet article « Gingivectomie toi-même ». J’aime bien les titres farfelus. Mais bon je n’aurais pas su quoi écrire tout de suite après, excepté que je me suis gelée les cuisses dans ma p’tite jupe, à traverser la ville pour 10 minutes top chrono de « je vous coupe un bout de gencive ».

Outre le plaisir de revoir mon gentil dentiste aux immaculés mocassins, et de sentir ce goût ferreux hanter ma bouche, j’écoutais « Blue blood » de FOALS sur le chemin du retour, et j’ai pensé à Londres (bah ils sont d’Oxford c’est à côté).

OUI LONDRES… d’un coup comme ça ! Aaaaaaaaaaaa, habituellement je ne suis pas amatrice des grandes villes mais j’adore Londres, allez savoir pourquoi ? Le look des gens dans la rue, cet accent irrésistible, ces musées, le carrot cake, ces pubs, monter au 2eme étage du bus, les cantines protéiformes mi-bio, mi-hispano, mi-night club… En fait j’aime cette sensation de liberté qui me traverse dans cette ville, les couleurs de Londres, sa mixité, son énergie, sa culture, ses paillettes et sa musicalité.

Y retourner cette année, pour revoir un ami cher, pour ressentir à nouveau cette ambiance, changer d’air et pourquoi pas retrouver l’inspiration !


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s