Quand j’ai le blues, Pat et Dan sont là

Pat <—> Dan, enchanté !

Alors oui, je suis tombée en pâmoison la première fois que j’ai entendu lonely boy des Black Keys. Puis mon coeur a décollé, mes hanches ont fait des huit. Ce son, putain… et cette voix ! Mon Dieu je chavire… Depuis le début de l’année je n’écoute plus que ça. Quand j’aime, j’en fais une boulimie. Et avec eux j’ai de quoi découvrir !! The Black Keys c’est déjà 10 ans de musique non-stop, et ils arrivent seulement dans mes écouteurs, quel gâchis… Mais les Black Keys c’est surtout 7 albums à haute concentration de blues, de rock, quelques traces de country, le tout nappé d’une voix SEN-SA-TIO-NNELLE.

The Black Keys c’est 7 albums à découvrir

Et puis leurs tronches m’ont interpellé. J’aime ça “les tronches”.
The Black Keys c’est un géant, taciturne, osseux, cyphosé sur sa batterie : Patrick Carney. Et puis un rouquin râblé, blafard, barbu, définitivement habité, tournant autour de son micro comme un chien fou : Dan Auerbach.

Ils me passionnent déjà ! J’approfondis les recherches. Pat et Dan sont deux trentenaires venus de Akron (Ohio) une ville du Middlewest des USA. Akron “The rubber capital of the world” (goodyear ça vous parle ?) est située dans une zone surnommée la “rust belt” (“ceinture de la rouille”) après le déclin d’une région, où jadis, se sont développées les industries lourdes. Un coin désormais parsemé d’usines désaffectées, où règne le chômage, et où vivote la classe moyenne (dont font partie nos deux amis). Voyez le topo.
Dans ce décor post-industriel, deux gamins ont un coup de foudre amical en faisant du vélo dans leur quartier. Ils grandiront ensemble, échangeront goûts musicaux, feront du foot, verront leur barbe pousser… ou pas… ouvriront une entreprise de tonte de pelouse (hé oui!) et surtout entameront une page cruciale de leur histoire : The Black Keys.

N°1 – THE BIG COME UP – 2002

Les débuts du groupe sont plus que difficiles, sans le sou, des enregistrements réalisés en une journée dans la cave de Pat. Un van tout pourri pour entasser instruments, 3 jeans, lits de fortune, merchandising, et entamer un semblant de tournée qui rapporte tout juste de quoi remplir le réservoir en essence et continuer la route. Mais ils sont bons, ne savent faire que ça, vivent pour ça. Ce van que l’on retrouve sur la pochette du dernier opus “el camino” symbolisant à la fois les origines du groupe et “le chemin” parcouru, invite à l’écoute des précédents opus.

En voici quelques extraits, cela fut un vrai dilemme d’en mettre si peu (enfin c’est relatif) :

N° 2 – THICKFREAKNESS – 2003


N° 3 – THE RUBBER FACTORY – 2004
Je tiens à souligner que c’est l’un de mes albums favoris. Pour la petite histoire il a été enregistré dans une usine désaffectée d’Akron.


N° 4 – MAGIC POTION – 2006

N° 5 – ATTACK & RELEASE – 2008

Vidéos issues du DVD « live at Crystal Ballroom » que je voudrais bien posséder voyez-vous… A noter que c’est le premier album produit par Danger Mouse, DJ et compositeur new-yorkais qui a travaillé avec Gorillaz et Gnarls Barkley, et sur le projet Rome.


N°6 – BROTHERS – 2010
C’est avec cet album que leur carrière décolle. Vendu à plus d’un million d’exemplaires, le titre « Brothers » évoque la relation fraternelle entre Pat et Dan.


N°7 – EL CAMINO – 2011
Et nous y voilà, le 7ème et dernier bébé des BK. Cette chanson je l’aime d’amour.

La musique c’est la vie, nos vies c’est la musique.
Après la musique, il y a la musique. Pat et Dan ne sont pas seulement les Black Keys, illustrations :

– Le projet BLAKROC – 2009
Comme ils ne s’arrêtent jamais, et que ces messieurs se passionnent également pour le hip-hop, quoi de plus naturel que de faire un « projet hip-hop rock » avec des grands noms comme RZA ou Mod Def ! J’aime aussi beaucoup. Vous l’aurez compris j’aime tout ce qu’ils font.

– 2009 année des « SIDE PROJECT »
Dan Auerbach
– Keep it hid – 2009
Le petit Dan tout seul ! Personnellement je fonds totalement.


Pat Carney – Drummer – 2009
Pat est à la basse dans ce groupe où chacun a déjà été batteur dans un groupe, d’où le nom « Drummer ». C’est sympa, ça se laisse écouter🙂

Un seul article ne suffira pas, je vous en reparlerai c’est certain !

Bon WE cybercopains.

8 réflexions sur “Quand j’ai le blues, Pat et Dan sont là

  1. Ping : Soirée Pop Superheroes (bon plan inside) « Who cares, really ?

  2. Ping : Pub BMW – The Black Keys « Who cares, really ?

  3. Ping : Mister Wok n’Woll – Mars 2012 «

  4. Ping : It’s never too late #1 «

  5. Ping : C’était bien, c’était chouette ! Rock en Seine les 10 ans : EODM – The Black Keys | Nom de Zeus, fabuleux !

  6. Ping : Chers lecteurs, chères lectrices | Nom de Zeus, fabuleux !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s