Chilly Gonzales – Solo piano II : streaming en direct sur France Culture

Quel bonheur ce streaming ! Encore un !
Une amie poste un lien sur mon mur FB et me voilà partie dans une régalade, un lundi soir. La musique c’est magique ! Les amis aussi !

GONZALES

Habituellement les virtuoses du piano j’y suis totalement hermétique. Ou bien c’est eux qui sont hermétiques ?
Bref ! Je comprends bien que c’est technique, mais dans ma tête il ne se passe rien… sauf peut être une céphalée grandissante.

Ici c’est tout à fait différent.

L’homme est à la fois un technicien d’excellence et un maître de l’émotion. Le canadien conjugue le piano au présent, y ajoute ses épices, sa rythmique, son humour, son temps. Gonzales respire musique, pense musique, l’homme est tout entier dévolu à son art. Son jeu est physique, transpirant, son piano une machine de guerre explorant tout les territoires musicaux, le classique, le jazz, en passant par le rap, la pop ou l’électro.

Mais le fil rouge c’est toujours le piano.

Gonzales est capable de composer des « mélodies évidentes », comme de se plonger dans des expérimentations, à l’instar du titre « white keys » où il utilise uniquement les touches blanches du clavier pour un rendu céleste. Son jeu oscille entre tendresse et brutalité, ses sons virent du sage au déluré. Il ne s’interdit rien, il est capable de tout.

Quant au personnage il est drôle, sympa, proche des gens, intelligent, showman d’exception.
Entre 2 morceaux, Gonzales a cette déconcertante facilité à nous intéresser aux subtilités du solfège, à la construction harmonique, à l’histoire de la musique à travers les âges, aux différentes appréciations culturelles, aux particularités physiques et techniques des instruments.

Pour ce concert privé, mais aussi pour toute la tournée de Solo piano II, il entre sur scène vêtu d’une robe de chambre avec ses initiales CG brodées sur le poitrail, les pieds emmitouflés dans des chaussons vert amande.

On est chez Gonzales avec lui, et on s’y sent bien !

Après plusieurs démonstrations de dextérité des phalanges, le bonhomme demande si quelqu’un veut un titre en particulier ? « une request » dans un joli franglais. C’est alors qu’il explique son rapport ambigü avec la « request », cette sensation d’être en dessous, d’exécuter un désir, celui du public. Une réminiscence de ses débuts en tant que pianiste dans un piano bar. Du coup le voilà parti à s’agenouiller, la tête coincée sous le clavier pour interpréter le morceau choisi par un gars de l’assemblée. Génial ! Malgré la posture pas une fausse note, et visuellement le résultat est fort, sorte de chimère entre l’homme et le piano, surréalisme jubilatoire.

Un beau moment ce live

Pour vous imprégner du phénomène, vous avez encore une centaine de jours pour voir un autre live au Palais de Tokyo sur Arte Live ici même

Merci France Culture : http://www.franceculture.fr/2012-09-07-soiree-speciale-avec-chilly-gonzales

3 réflexions sur “Chilly Gonzales – Solo piano II : streaming en direct sur France Culture

  1. Merci Sophie pour cette belle découverte, je ne savais pas qu’il avait sorti Solo Piano 2, j’ai beaucoup écouté et offert ce premier opus, ce deuxième semble aussi magnifique, on va écouter la retransmission du concert en attentant de pouvoir acheter l’album.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s