Nosfell, chaman des temps modernes

Voilà bien longtemps que je voulais vous parler de Nosfell. L’arrivée imminente se son 4ème album me semble être un bon prétexte pour faire les présentations !
Nosfell_Serge_Herrada_44live

« Amour massif », un album solaire
« Amour massif », le dernier né de Nosfell, rompt avec la noirceur exprimée dans les précédents opus et s’attache à raconter l’AMOUR. La profusion du sentiment mais aussi son poids, sa manière de se faire colossal, intimidant, boulversant et attirant à la fois. Nosfell ne cache pas qu’il y a là « quelque chose de révulsé. L’amour est l’immense montagne peinte par les romantiques allemands, à la fois désirable et effrayante, toujours changeante. »
L’expression de l’amour et non plus une forme de violence ressentie par l’artiste, Nosfell aurait-il fait la paix avec ses démons ? « Aujourd’hui, je me sens en amour. Ce n’est pas forcément un miroir, mais j’ai envie de transmettre ce sentiment. Ce sont des chansons amoureuses plus que des chansons d’amour. »
Musicalement aussi le changement est notable, « Amour massif » développe une pop euphorisante et baroque. Cuivres, synthés, et parfois hautbois et clarinettes viennent donner de l’ampleur et fleurir délicatement les mélodies douces et sensuelles. Sur cet album Nosfell chante principalement en français et en anglais délaissant le klokobetz, le langage qu’il a crée et utilisé sur ses 3 premiers albums.

Klokobetz, le langage imaginaire
La première fois que j’ai entendu Nosfell, je l’ai immédiatement aimé (je remercie au passage ma rousse amie Sandrine de m’avoir conseillé cet artiste au détour d’une conversation). Cet univers tout à tour obscure et ultra sensible m’a renversé. Mais ce qui m’a particulièrement captivé c’est sa voix et son langage le Klokobetz.
Une voix ductile, aux multiples visages (pour les plus curieux une petite vidéo à voir ici). Un langage guttural, organique qu’il est le seul à maîtriser puisqu’il en est le créateur. Deux éléments indispensables à la narration que Nosfell propose au travers de ses premiers albums : un conte en 3 volets se concluant par une version orchestrale ténébreuse (Le lac aux Vélies 2009).
NOSFELL_Albums

Qui es-tu Nosfell ?
Famille bigarrée de banlieue, mystérieuse et fracassée tout à la fois. Une grand-mère chamane en pays Berbère, un père qui s’évapore du jour au lendemain, une trajectoire d’élève hors norme qui se lance dans de longues études de japonais et gagne sa vie en étant le seul caviste de Paris qui ne boive jamais d’alcool.

Nosfell le créateur – Nosfell est le conteur d’un univers qu’il a crée de toute pièce pour exorciser le mal, purger la violence qui l’habite. Klokochazia est un pays où évolue de multiples personnages interprétés par Nosfell. Ce dialogue implique des variations de voix impressionnantes : graves et puissantes, de subtils chuchotements, passant par l’aigu androgyne. Écouter Nosfell c’est voyager aux confins de son cerveau, la musique est une porte qu’il nous ouvre sur ses sentiments, bruts ou délicats, il parle librement.

– Nosfell l’autodidacte – Guitare et chant il s’est façonné seul à l’origine. Puis, très vite, les nombreux amis musiciens gravitant autour de lui apportent force et originalité aux projets de Nosfell.

– Nosfell le performeur – Voir Nosfell en concert c’est une expérience unique. J’ai eu la chance de le voir 2 fois (Lunes des pirates – Amiens – Théâtre de Vanves – Hauts de Seine) et je peux dire qu’il fait partie des artistes qui m’ont le plus touché… Les images parlent mieux que les mots :

OCTOPUS – Spectacle de danse crée par Philippe Découflé en 2010, musique composée et interprétée en direct par Nosfell et son acolyte de toujours Pierre le Bourgeois.

Pour conclure cet article, qui ne donne malheureusement qu’un bref aperçu de la carrière de Nosfell, voici le morceau qui m’a fait chavirer lors de l’écoute du premier album :
https://www.youtube.com/watch?v=opLqMhWqAc0

http://www.nosfell.com/
http://www.facebook.com/nosfellmusic

Crédits photos : Nosfell et Serge Herrada

14 réflexions sur “Nosfell, chaman des temps modernes

  1. et bien je vais suggerer ton blog a la chanteuse de mon deuxième projet musical!!! tu nous fait découvrir de sacrées perles! de veritable bijoux musicaux! en ce moment je suis sur du sigur ros!!

  2. Ping : Conversation avec Nosfell | Nom de Zeus, fabuleux !

  3. Ping : Chroniques d'Amour Massif »

  4. Ping : Double dose d’amuuûr – 2 albums à se mettre sous la dent | Nom de Zeus, fabuleux !

  5. Ping : C’était bien, c’était chouette ! : Nosfell à la Maroquinerie | Nom de Zeus, fabuleux !

  6. Ping : bye bye 2014… Hello 2015 ! | Nom de Zeus, fabuleux !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s