Découverte : Yma Sumac

C’est une découverte bien tardive, posthume même, mais quelle découverte !
Cette femme au regard hypnotique était une vocaliste de génie, dansant sur la portée avec malice, escaladant les octaves d’une facilité déconcertante. Cette femme était également une princesse Inca devenue star hollywoodienne dans les années 50. Il s’agit d’Yma Sumac « jolie fleur » exotique dont la voix et l’interprétation sont inoubliables.

Yma_Sumac

Yma Sumac (née Zoila Augusta) est une chanteuse autodidacte d’origine péruvienne. Elle a grandi à Ichocan dans la région de Cajamarca où ses parents, architecte et enseignante, avaient un ranch. Très jeune elle nourrissait déjà le désir d’être chanteuse, un projet fermement rejeté par ses parents.

Qu’importe ! Zoila bravera l’interdit s’entraînant au chant dans la montagne, répétant des chansons folkloriques de son pays en imitant le chant aigu des oiseaux. Cet exercice original lui permettra de devenir l’une des rares chanteuses à acquérir une voix de presque cinq octaves.

« Les sons étranges que j’ai entendus dans la montagne ne sont pas les mêmes que ceux de la jungle, l’Amazone au Pérou. L’Amazonie regorge de sons exotiques, qui peuvent être effrayants et source d’inspiration musicale. Et c’est ce que j’ai étudié, j’ai pensé aux chants des oiseaux que j’ai essayé d’imiter en me disant : voilà mon public ! »

— Yma Sumac : la Castafiore Inca (film documentaire)

Dès l’âge de 13 ans, Zoila participe à la fête de l’Inti Raymi de son village natal exposant ses capacités vocales hors du commun à l’assistance ébahie. L’Inti Raymi est une cérémonie religieuse inca, la fête du soleil (en langue quechua : Inti = Soleil et Raymi = fête ou cérémonie) organisée chaque année au mois de juin au moment du solstice d’hiver en l’honneur du père soleil. Durant cette fête, il y a des rassemblements et des processions dans les rues lors desquels tout le monde danse, chante, joue de la musique et boit. C’est l’occasion pour les chanteurs locaux d’interpréter morceaux originaux ou chants traditionnels.

En 1941, Zoila participe à l’Inti Raymi chantant devant un public de plus de 25 000 personnes. Dans la foule un fonctionnaire du Ministère de l’Éducation est subjugué par son interprétation. Il fait part de cette découverte au Ministre de l’Éducation qui décide d’envoyer Zoila et sa famille à Lima pour qu’elle reçoive une éducation catholique dans le meilleur collège de la ville.

A cette époque, elle participe à un concert au cours duquel elle est repérée par Moises Vivanco, un musicien ayacuchano (folklore péruvien), qui lui propose d’intégrer la Compagnie péruvienne de l’Art (un groupe de quarante-six danseurs, chanteurs et musiciens), qu’il a lui-même fondée un an plus tôt.

Yma_Sumac_Albums

Avril 1942, Zoila Augusta a 20 ans, elle débute sa carrière internationale à la radio argentine avec la troupe de Vivanco sous le pseudonyme Imma Sumack qui signifie « Jolie Fleur » ou « Jolie Fille » en quechua. Elle épousera Moises Vivanco la même année et s’envolera vers les États-Unis 4 ans plus tard. Une carrière prolifique, rythmée par les magnifiques mélodies de Moises Vivanco et qui s’achèvera en 2008 à la mort de la diva (8 albums, moult collaborations et la participation à deux films).

Je vous conseille vivement d’écouter l’album « Mambo ! » il rend vraiment heureux🙂 Vous-vous apercevrez rapidement que certaines vocalises vous sont familières. En effet, plusieurs titres de cet album ont été utilisés dans des BO de films ou pour des publicités. Personnellement j’aime aussi ses thèmes plus traditionnels, j’aime le folklore et cela depuis toute petite🙂 Aller bon WE cybercopains !

3 réflexions sur “Découverte : Yma Sumac

  1. J’aime beaucoup ce qu’elle fait. Personnellement je ne connais que l’album Mambo, mais il est vraiment chouette, et semble effectivement peut-être plus « accessible » que certaines autres chansons.
    Sinon, je pense que (malheureusement) les gens l’ont déjà entendue dans le générique de cette excellente émission culturelle de la fin des années 90, Y ‘a pas photo, présentée par les deux meilleurs animateurs du monde, Pascal Bataille et Laurent Fontaine : https://www.youtube.com/watch?v=h5tD8TTU2rg🙂

    • Ah ben je te remercie, j’avais oublié cette noble référence ! D’autant que je peux me sentir honteuse car je regardais cette émission… no comment.

      Bien sûr « Mambo ! » est nettement plus accessible que les autres albums, l’opérette ou le folklore ne parlent pas à tout le monde. cela dit j’aime sa façon assez rock d’entamer des morceaux avec une voix ultra grave : Bravo Yma🙂

  2. Ping : bye bye 2014… Hello 2015 ! | Nom de Zeus, fabuleux !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s