Découverte : Perfume Genius

Photo : Angel Ceballos, courtesy of Matador

Samedi dernier en écoutant la fabuleuse émission « Coming up! » sur France Inter hier, mon petit coeur a battu la chamade pour Perfume Genius et la noirceur du titre « Grid ».

Perfume-Genius-Too-BrightPetit blondinet bien peigné aux yeux turquoises, Mike Hadreas aka Perfume Genius ressemble à un garçonnet dessiné par Norman Rockwell… mais version queer ! Cet être coincé entre 2 sexes a le pouvoir de fasciner celui qui le regarde et l’écoute, il dégage une sensibilité incroyable, une candeur brisée par un passé douloureux et compliqué fait d’addictions plurielles (alcool, drogues, sexe/fétichisme…). New Yorkais d’origine, vivant désormais dans le quartier gay de Seattle avec son compagnon Alan Wyffels (second clavier), l’entité Perfume Genius en est déjà à son 3ème album « Too bright »sortit en septembre dernier.

« Learning » (2010) et « Put Your Back N 2 It » (2012) les 2 précédents opus étaient un peu trop similaires à mon goût. Les mélodies aigres-douces étaient construites de la même façon, le piano au centre surmonté de la voix gracile et érodée de Mike Hadreas.
Souvent comparé à Anthony and The Johnsons pour ses compositions « dramatiques » au piano notamment, Perfume Genius trace un sillon résolument différent avec l’album « Too Bright ». Il s’affirme, s’étoffe musicalement, étonne et explore un paysage psychédélique queer absolument fascinant ! Parmi ses influences on notera celle qui, selon moi, donne la teinte particulière de « Too Bright » à savoir le compositeur américain Angelo Badalamenti qui est à l’origine de plusieurs BO de films de David Lynch (entre autres : Mulholland Drive, Lost Highway, la série Twin Peaks…).

Alors chers cybercopains, si vous aimez souvent ce que je vous propose ici, laissez-vous surprendre par la musique du vaporeux androgyne à travers ses clips, bazar du bizarre inquiétant où les vieux démons tournoient toujours.


—————————
« Hood » et « Dark Parts » morceaux issus de ‘Put Your Back N 2 It’ album sortit en 2012 :

Pour la petite histoire :
– dans le clip « Hood », Mike Hadreas joue à la poupée avec l’acteur porno gay hongrois Árpád Miklós qui s’est récemment suicidé.
– dans le clip « Dark Parts », il tourne avec sa maman dans sa maison, moments tendres et jolie complicité malgré le spectre de l’alcool, addiction qui les a tourmenté profondément tout les deux.

Deux clips qui réussissent ce délicieux paradoxe : « creepy » et touchant

Écouter l’album TOO BRIGHT sur DEEZER  (je vous conseille « I’m a mother » « My body »et « Fool »)
Crédit photo :
Angel Ceballos, courtesy of Matador

3 réflexions sur “Découverte : Perfume Genius

  1. Ping : bye bye 2014… Hello 2015 ! | Nom de Zeus, fabuleux !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s