FESTIV’ART 2017 : interviews de Kimberose et Sleeping Bones

En cette matinée d’été un tantinet pluvieuse, on continue l’exploration des interviews réalisées pour l’édition 2017 du Festiv’art, festival culturel amiénois. Aujourd’hui, je vous présente deux artistes picards. Kimberose vient de Chantilly dans l’Oise et les Sleeping Bones sont natifs d’Amiens. Deux styles musicaux aux antipodes, Kimberose et Sleeping Bones se rejoignent sur leur gentillesse et leur talent. De jeunes pousses en devenir à découvrir ici :

KIMBEROSE
Kim a une voix rare. Une voix qu’elle travaille depuis sa plus tendre enfance, comme dans la cour de récré où elle faisait l’admiration de ses camarades. Voici quelques petites choses que j’ai apprise en rencontrant cette personnalité attachante. Pour vous réveiller en douceur, je vous propose un peu de soul, vous m’en direz des nouvelles.

 

SLEEPING BONES
Avec ces deux garçons, la dichotomie du rockeur se vérifie : timidité en interview et transe sur scène. Malgré tout, Wayne et Thom se sont tout de même livrés sur la naissance de leur groupe Sleeping Bones, leurs influences et même quelques souvenirs musicaux dont leur premier concert à La Lune Des Pirates. « Branchez la guitare, Entonnez le tambour… »

Vous avez aimé ? D’autres interviews à suivre !

Bravo à Morgan Kessler pour les prises de vues et le montage, sans son regard et cette qualité visuelle, les interviews n’auraient pas la même saveur !
Merci aux artistes et à la confiance de Céline et Arnaud – Festiv’art

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s